De plus en plus actif.ve.s, on court après le temps en râlant car nos journée ne font « que » 24 heures ! Le temps n’est pas compressible, par contre, avec quelques astuces et un peu d’organisation on peut vite réussir à diminuer son stress et ne plus avoir l’impression de courir après le temps.

 

Planifier (60% de votre temps) :

En prenant 8 minutes pour planifier ta journée, tu en gagneras surement de nombreuses.
Tu sais où tu vas et quoi faire. C’est ça en moins à penser à une instant où tu n’y seras peut-être pas disposé.

 

Quand ?

  • La veille : après ta journée de travail avec l’esprit encore bien alerte sur les tâches que tu as à faire ou au couché après avoir pris du recule sur votre journée et pour dormir l’esprit tranquille.
  • La matin : Tu as bien dormi ! Tu es motivé.e ! On dégaine alors la TO DO mais pas trop vite et pas TROP… Elle doit être réalisable !

Pourquoi 60% de son temps ?

Car on est humain et notre vie peut-être soumise à quelques aléas : un colis à aller chercher, la machine à laver qui se bouche, un rendez-vous en retard ou une tâche qui nous prend plus de temps que prévu…
On se laisse donc du temps ne serait-ce que pour les déplacements, les pauses déjeuner, etc. Soyez bienveillant avec votre emploi du temps et vous même.

On inscrit quoi ?

Vraiment tout ! Le plus précis possible. Même le texto que tu dois envoyer à Sophie ou appeler Tristan. Bien sûr, on n’oublie pas les tâches « perso » : courses, ménage, aller voir un ami, regarder une série… et les activités : sport, loisirs, etc.

 

Prioriser

Toutes vos tâches ne sont pas à faire dans l’urgence ou aujourd’hui. On tri donc en fonction.

 

Optimiser son efficacité

Nous sommes tous unique et nous ne fonctionnons pas de la même manière. Certains vont être du matin et capables de se lever à 6h tous matins. D’autres au contraire vont avoir du mal à se réveiller à 8h mais être plein d’énergie à 22h.

On prend donc le temps de se connaitre et voir comment notre organisme fonctionne et à quel moment nous sommes le plus performant, créatif, prise d’initiative ou apte à exécuter un tâche.

 

Faire une chose à la fois

Ce fameux « je suis une femme, je peux faire deux choses à la fois »… On l’oublie ! Être mono-tâche vous permet de ne pas vous éparpiller, vous concentrer sur votre objectif et d’être plus efficace.

 

Apprendre à déléguer

Certain tempérament n’auront pas grand mal à le faire mais pour certains ça demandera un grand effort. L’adage « chacun son métier » se vérifie pourtant souvent. Identifiez les tâches que vous mettrez « trop de temps » à réaliser seul alors qu’une autre personne peut le faire, surement mieux, et ça se traduira surement par un gain de temps, du stress en moins (et peut-être un gain d’argent).

Par exemple : Pour les entrepreneurs, la comptabilité peut représenter plusieurs heures (même jours) par mois. Ce temps passé à réaliser un tache pour laquelle on n’est pas forcement compétant représente aussi des heures de travail sur lesquelles on peut travailler, avec plaisir, pour payer un comptable.

 

« Perdre du temps » pour en gagner

Faire des pauses, du sport, prendre du temps pour soi ou avec ces proches… Tous ces instants qu’on a souvent tendance à faire sauter car « on n’a pas les temps ».

 

Donner un temps à une action

Certaines tâches peuvent s’éterniser comme par exemple « faire ses mails » ou « le ménage ». De « plier le linge » on peut vite se retrouver à « faire le tri de tout son placard ». Si on a le temps, c’est top mais si non… on se donne une limite. Pour éviter de se stresser pour réaliser le reste de sa « to do ». Chaque chose à son temps et on lorsqu’on s’y consacre, on le fait à fond (cf. 4. Faire une chose à la fois).

« Lorsque je dois faire un travail créatif, je n’hésite pas à mettre mon téléphone en « ne pas déranger » mais aussi tous les appareils pouvant m’envoyer des notifications. Je rappellerai ou répondrai à mes mails une fois ma tâche terminée. Je prends tout de même en générale 30 minutes à 17h quoi qu’il arrive pour ne pas passer à coté d’une urgence. »

 

 

Quelques astuces pour vous accompagner :

Faire un bullet journal :

Le bullet journal ou BUJO (BUllet JOurnal) a été inventé il y a quelques années par  un designer new-yorkais. C’est un système d’organisation simple et personnalisante à l’infini. Le principe consiste  à :

  1. Prendre un carnet (on en trouve désormais partout, chez Tigers, Hema ou encore Moleskine)
  2. Le remplir grâce à des modèles pour commencer : trouve des idées dans ce tableau d’inspiration.
  3. L’avantage : C’est joli, ça stimule la créativité et c’est pratique. En se prêtant au jeu, en plus de t’aider dans ton organisation ça pourra t’accompagner dans ton développement personnel;

Tu n’es pas très créatif.ve ou tu veux bien consacrer un peu de ton temps à l’organisation de ta semaine… Mais quand même ! Tu peux en trouver des tous faits, prêts à être remplis.

Voici quelques idées :

Pour rester (body) positif : Mon bullet carnet Body Positive de Ely Killeuse.

Pour les sportifs et adaptent de la course à pied : Carnet d’entraînement running de Mathilde Draeger et Olivier Gaillard

Technique Pomodoro :

Il s’agit d’une technique de gestion du temps développée dans les années 80 par Francesco Cirillo. Elle se base sur l’utilisation d’un minuteur pour respecter une période de travail de 25 minutes. Chaque période, dite pomodori (tomate en italien) est alternée par une courte pause.

Mode d’emploi :

  1. Décider de la tâche à faire.
  2. Régler son minuteur (de nombreuses applications ou sites gratuits sont disponibles).
  3. Travailler 25 minutes.
  4. Faire une courte pause de 5min.
  5. Toutes les 4 pomodoris faire une pause plus longue de 15/20min.

 

 

Retrouvez l’intégralité de nos astuces pour un quotidien plus bienveillant.
Envie d’aller plus loin ensemble ? Essaye la « To Do Bienveillante #BonjourLeChallenge » et partage avec nous tes émotions sur les réseaux.