Alors avant de commencer cet article, je vais me permettre de te poser une question : As-tu déjà essayé de courir (même plusieurs fois), et as-tu aimé ça malgré, peut-être, la difficulté ?

Si à cette question tu as répondu « non », il existe plein d’autres sports, dont sûrement un qui te plaira. Un sport pour lequel tu seras heureux.se de te lever tôt ou te coucher tard pour pouvoir en faire et dans lequel tu t’épanouiras. Faire du sport ce n’est pas seulement aller à la salle ou en club et courir. La meilleure façon de s’améliorer, être régulier et s’épanouir grâce au sport c’est d’y prendre du plaisir.

Quelques exemples de sports auxquels on ne pense pas toujours : Escalade, roller-derby, rugby, football, handball, gymnastique, danse, marche nordique, natation, Swedish fit

Nous sommes donc désormais entre personnes ayant un bon « feeling » avec la course à pied. Tu as chaussé tes baskets sans trop savoir quoi faire, c’était sympa et maintenant on va voir ensemble comment faire pour que tu trouves tes marques, que tu prennes du plaisir et que petit à petit tu puisses penser à construire une relation stable avec des challenges… Oui ! Clairement, la course à pied ça peut-être une vraie histoire d’amour.

Mon histoire d’amour :

Déjà petite, mon papa m’emmenait courir les dimanches au bois de Pau. En grandissant, il m’a dit : « Anne-Laure, tu aimes bien manger, tu aimes faire la fête et profiter de la vie… mais fait du sport ».

Il y a 5 ans j’ai donc rechaussé les baskets pour recommencer la course à pied et ce fut le coup de foudre. J’ai eu beau testé d’autres sports, je reviens toujours à elle. J’aime ce sentiment de liberté, le plaisir que ça me procure. Je suis une « coureuse loisir », je cours vraiment pour moi mais j’aime aussi bien préparer mes courses sans pour autant chercher la performance. Je me challenge avant tout avec moi-même.

La course et moi c’est une histoire d’amour. Grâce à la course j’ai découvert mon mental et certaines forces que je ne pensais pas avoir.

Anne-Laure

Cette petite histoire t’a motivé.e ? Et si on rentrait dans le vif du sujet : Comment commencer la course à pied ?

Commencer à courir doucement :

Tu l’apprendras grâce à la course et c’est valable pour beaucoup de choses… Va doucement ! Tu es là pour créer une relation longue avec des bases stables alors prends le temps ! Oui, c’est bien une question d’endurance.

Idée générale pour commencer :
Tu ne dois pas être à bout de souffle.

Comment faire ?
Commence en courant quelques minutes ou si c’est vraiment compliqué alterne marche et course.

Exemple de course/marche :

Semaine 1 : 30 sec de course et 3 min de marche x8
Semaine 2 : 1 min de course et 2 min de marche x8
Semaine 3 : 2 min de course et 1 min de marche x8
Semaine 4 : 3 min de course et 1 min de marche x7
Semaine 5 : 5 min de course et 1 min de marche x5
Semaine 6 : 10 min de course et 1 min de marche x3

Être régulier et pourquoi pas se fixer un objectif de course ?

On en revient au premier point : ne part pas trop vite, tu risques de t’essouffler et abandonner.
Alors on se résonne et on se fixe de « petits objectifs » comme courir une ou 2 fois par semaine pendant un mois. Si jamais on a aimé nos sorties et que notre emploi du temps nous le permet on en ajoute une.

Tu peux aussi un peu te challenger, car voir que tu t’améliores te motivera. Tu peux donc faire la préparation partagée dans le premier point ou simplement augmenter petit à petit ton temps ou ta distance de sortie.
N’hésite pas à vraiment ajouter tes séances dans ton agenda. Ca t’évitera de te démotiver.

Tu peux aussi te servir du livre de Mathilde Draeger dont je te parlais déjà dans l’article Gérer son temps et s’organiser.
Il pourra en plus t’être utile pour la suite car il y a des prépa et plein de conseils de pro.

Varier les plaisirs

La course à pied est un sport à impact et ça demande un peu de renforcement musculaire pour éviter les blessures. On est là pour ce faire du bien.

L’avantage c’est que ça va te permettre de diversifier ton activité sportive et de ne pas avoir l’impression de tourner en rond.
En complément de la course à pied tu peux faire plein de sports qui apporteront aussi à ta pratique comme le vélo, la natation, le yoga ou de petits exercices de renforcement musculaire.
Le gainage reste un des meilleures alliés du coureur.

Bien s’équiper pour courir

La tenue 👟

La course à pied demande peu d’investissement mais quelques affaires de base. Pour commencer, pas la peine d’acheter un legging à 120€ (et même pour après…). La seule chose dans laquelle tu peux mettre du budget, c’est les chaussures.
N’hésite pas à te faire conseiller dans les boutiques d’équipementier ou encore mieux par un podologue si tu souhaites vraiment investir ou t’impliquer. On est tous uniques et la paire de chaussure de ton instagrammeuse préférée ne t’ira peut-être pas.

Le tracker 📍

Concernant la montre de running… Tu as le temps de la commander en cadeau d’anniversaire de tes 1 ou 2 ans de course à pied.

Plein d’applications existent pour t’accompagner pendant tes courses :
Strava, Nike running, Runtastic…

Pour ranger ton téléphone📱

Tu as l’incontournable brassard mais aussi des ceintures comme par exemple Flipbelt ! (Je dois reconnaitre préférer de loin la ceinture)

La musique 🎶

Pour ceux qui souhaitent courir en musique, retrouvez une sélection d’écouteurs testés et approuvés (ou non).

Après, on court très souvent en musique au début mais n’hésite pas à tester la course sans rien.

Planifier et se motiver à courir à plusieurs ou avec des associations :

C’est comme pour tout, on a beau être motivé, il est parfois un peu compliquer de se donner un coup de pied aux fesses pour chausser ses baskets alors voici quelques astuces (que tu peux aussi retrouver plus en détails ici ) :

  • Planifier ses entrainements : par exemple le dimanche ou le lundi. On prend une demi-heure pour voir ce qu’on souhaite faire et comment le faire en fonction de son emploi du temps. Une fois l’entrainement programmé, on se met en mode automatique et on s’organise pour ne pas avoir d’excuse pour l’éviter.
    Cependant, on reste bienveillant·e envers soi-même et on s’organise un emploi du temps RÉALISABLE.
  • On motive ses amis : Car aller courir à 7h du mat seul·e ça peut demander une sacrée détermination. Mais si tu sais que ta/ton pote lui s’est levé·e et t’attend : pas le choix ! Puis courir à plusieurs c’est toujours plus sympa. Surtout que, pour rappel, si tu débutes, l’objectif est d’avoir une allure qui ne t’essouffle pas et donc qui doit pouvoir te permettre de papoter.
  • On se motive avec une association : Tes amis ne sont pas très sportifs ou n’aiment pas courir ? Ce n’est pas grave ! Il existe plein d’associations qui vont te permettre de découvrir d’autres passionnés.

Voici quelques associations testées et approuvées par la communauté Bonjour Darling :

Partout en France : Happy running Crew et l’app « My crew »
Bordeaux : A2 Running
Toulouse : Run in Toulouse
Paris : Midnight runners
Montpellier : Night run
Lyon : Courir à Lyon
Nantes : We run in NantesLa fabrique sportive

Tu connais d’autres groupes ? N’hésites pas à donner l’info en commentaire pour qu’il soit ajouté à la liste.

Voir plus loin

Ca fait déjà trois semaines et tu t’éclates vraiment à courir un ou plusieurs fois par semaine. Tu as atteint ton objectif de courir 15 ou 30min sans t’arrêter mais tu veux désormais voir plus loin.
N’hésite pas à t’inscrire à une course. Tu peux commencer par un 10km pour puis aller plus loin si ça te plait.

Petit à petit, on apprend à savoir ce qu’on aime : courir de courtes ou longues distances, vite ou lentement. On le fait pour soi. Le graal n’est pas la distance marathon si tu n’y prends pas de plaisir.

Vos questions :

Qu’est-ce qu’un fractionné et comment en faire ?

Le fractionné est un entrainement qui va te permettre de t’améliorer et d’améliorer tes performance. Il consiste à alterner des séquences de haute et faible intensité.

Cependant il n’est pas recommandé pour les débutants (donc toi normalement). C’est comme pour la montre de Running, tu as le temps de découvrir le monde de la course à pied. Commence par prendre du plaisir et on parlera de ton perfectionnement plus tard. Aller trop vite est la meilleure façon de se dégouter mais aussi de se blesser !

Comment affronter le regard des autres ?

En travaillant sur le regard qu’on porte sur soi. Tu peux être fière de prendre du temps pour toi, pour ton corps. Au final la crainte du regard d’autrui n’est que le reflet de nos propres critiques. Apprends à te connaitre, toi, ton corps et ta performance. Apprends à les accepter et à être bienveillant. Le regard des autres glissera alors sur toi et de penser que ces regards disent « regarde ses fesses bloblotent » tu en viendra à te dire « regarde, elle/il se bouge alors que moi je n’ai rien fait aujourd’hui, c’est inspirant ».

Comment gérer les réflexions des hommes relous ?

[Personnellement] Je m’arrête parfois et je demande aux hommes de répéter et/ou d’argumenter leur réflexion. Et sinon, malheureusement, je continue ma route en me disant que c’est triste d’avoir encore ce genre de comportement et j’y puise la force pour me battre pour mes droits de femme et affirmer le fait d’être féministe.

Alors tu chausses les baskets ?