A la découverte du Raid Défi d’elles

Le 13 juin 2017

Jeudi soir, départ de Bordeaux direction Arcachon. Je partais en route vers une de mes plus belles aventures sportives et humaine : Le Raid Défi d’elles. Retour sur un week-end magique entre découverte, dépassement de soi et partage.


Il y a un peu plus d’un mois, la marque Anita m’a proposé de former la #TeamAnita pour un raid à quelques kilomètres de Bordeaux. J’ai alors rapidement jeté un coup d’oeil :
Du running : Ce n’est plus un secret, courir j’adore ça ! Et encore plus quand je peux visiter ou dans des lieux de rêve, surtout proche de l’océan.
Du vélo : Bon… Je fais du vélo de ville et environ 2 séances de RPM par semaine… Ça peut passer.
Du paddle : Je n’en ai fait que deux fois mais pas grave ! J’ai tellement aimé ça, ça devrait le faire.
Le format « Raid » : Un monde qui m’est totalement inconnu mais j’aime les découvertes sportives.
Une marque : Anita, ses brassières techniques m’accompagnent depuis quelques mois sur toutes mes courses. Un maintien totalement adapté à la pratique du sport. On néglige souvent ce point en pensant qu’une simple brassière suffit mais il en va de la santé de notre poitrine et du confort lors de nos exploits. C’était donc un vrai honneur pour moi de représenter cette marque dont je partage les valeurs.

Il ne me manquait qu’une chose : Une partenaire. Un message à Ariane (déjà vue ici ou la) et c’était bon ! On se lançait dans l’aventure Raid Défi d’elles sans trop savoir ce qui allait nous attendre.

Petit résumé à la fin

Jeudi :

19h30 : Arrivée à Arcachon et 3 petites voitures électriques arrivent pour nous récupérer à la gare. On dit « bonjour ». On se sent comme en colonie de vacances. En route vers le camping !

20h30 : Après avoir pris possession de notre bungalow on retrouve les autres participantes pour manger toutes ensembles. L’ambiance est tellement sympa ! Certaines nous parlent de leurs différents raids passés… On se couche tout en ayant déjà hâte d’être à demain !

Vendredi : Première journée d’épreuve 

8h30 : On retrouve les participantes de la veille. Petites courses à la supérette et on invite tout le monde dans notre bungalow. Petit-dej convivial.

10h : Le rituel d’avant course est bien là ! On va chercher notre pack de course.

12h : On déjeune au camping… A 15h on prendra le départ de l’épreuve de paddle avant d’enchainer sur le run and bike.

14h : 40 équipe de deux, 80 participantes en route pour la plage.
On nous explique comment se déroulera l’épreuve : une des deux participantes prendra le départ. Elle récupérera le paddle. Un tour à l’eau et ce sera à la seconde de faire une tour. On écharnera de suite sur les 17km de run&bike.
On pose donc nos affaires à coté du vélo et on commence à parler stratégie. L’inconnu complet pour nous mais on a été conseillées par les autres participantes. Ariane veut courir en premier, elle prendra donc le départ du paddle pour pouvoir récupérer pendant que je fais mon tour de paddle. Moi, je récupérerai sur le vélo.

15h : C’est parti ! Les 40 participantes, toutes en rose, s’élancent et courent vers les paddles.
Ariane revient sur la plage et c’est à mon tour de faire le tour. Je suis pas une pro, je me fais 2/3 frayeurs mais je donne tout. Je cours vers le vélo. Ariane m’a préparé mes chaussures.
C’est parti pour le run and bike ! On a décidé de changer tous les 1km. Ca nous permet de courir vite puis récupérer sur le vélo. On se soutient. Celle en vélo encourage celle qui court. Il fait chaud alors on pense à bien boire.
Puis… Le sable ! La forêt ! Impossible de pédales mais on garde un bon rythme. En galère mais on adore ça. On donne tout. Puis le cadre est tellement magique !
Puis on retrouve la piste cyclable. On le sait il ne reste plus que 5km… On commence à toutes les deux sentir nos jambes mais les bénévoles croisés à chaque intersections nous motivent.
1h40 ! On l’a fait ! On est accueilli par les 29 équipes déjà arrivées et on accueillera toutes les équipes jusqu’à la dernière ! Beaucoup de participantes nous demandent comment ça c’est passé. Un super esprit qui nous change de certaines courses ou la première question est « t’as mis combien ? ».

17h30 : Le réconfort ! Thalasso ! Tout est prévu pour nous chouchouter.

19h30 : On se retrouve pour un quiz d’oenologie qui comptera dans le résultat du raid. Puis à table : pâtes ! Et dodo ! Une grosse journée nous attend.

Samedi : Deuxième journée d’épreuve 

6h50 : Reveil.

7h : Petit dej !

8h30 : Départ en bus pour la ligne de départ ! Pour la plage ! On pense à boire car il fait chaud !

9h30 : Les consignes, on partira toutes avec 30 sec d’écart. Les dernières au classement de la veille partiront en première. Nous sommes donc les 10è à partir.

1km : On est dans notre élément. Dès le début on rattrape les premières équipes pour prendre la tête.

5km : On est rattraper par la team Run Chic au moment de mettre les pieds dans le sable ! Personnellement ça me soulage… Je ne sais pas pourquoi mais marcher dans leurs pas d’habituées… Je n’avais jamais couru dans le sable. Je marche beaucoup l’été sur le sable mais je n’avais jamais couru. En route pour 10km les pieds dans l’eau.

10km : Ariane commence à souffrir des pieds à cause d’une ampoule. C’est la qu’être à deux devient une force. Je commence le coaching, les phrases de motivation…

12km : Le ravitaillement. Je prends la température. Ariane va quand même bien. On marche le long de la montée de la Corniche car on sait une chose : si on va aussi vite en courant qu’en marchant mieux vaut marcher.

Les derniers kilomètres : C’est la qu’on sait que notre binôme est le bon. On s’équilibre parfaitement. Ariane est explosive, elle est la force et la vitesse. Moi, je suis endurante, douée sur la longueur et le mental.
Un travail d’équipe. Car même si j’étais quelques mètres devant à crier pour motiver ma partenaire, ça me motiver de la motiver… De partager ça avec elle. Au final on ne fait plus qu’un et beaucoup trop fière que franchir la ligne d’arrivée main dans la main !

Presque 2h pour parcourir ces 17km. On a adoré ! Ravitaillement et eau ! On a bu quasiment l’intégralité de notre kamelbag en courant et 1L en arrivant. Il fait chaud et l’hydratation reste primordiale ! Surtout que le vélo nous attend l’après-midi.

Pause dej et mini sieste… Il est déjà temps de partir.
On prend nos vélos et en route vers l’inconnu : 18km avec 3 stops pour aller récupérer un tampon. Le premier pour Ariane, le second pour moi et le dernier à deux.

3… 2… 1… GO !
On prend nos marques rapidement. On pédale. On pédale. L’aller c’est facile, ça descend pas mal. Puis il y a les stops, on doit courir. Puis on reprend nos vélos direction la forêt et le sable. Pas facile mais on avance.
Au retour, ça monte ! Mais on ne lâche rien ! C’est la que je réalise que mes cours de RPM servent à quelque chose. On se concentre jusqu’à l’arrivée !
On l’a fait ! Notre premier raid !

Après l’effort, le réconfort mais toutes ensemble lors de la soirée de gala. Après s’être vu transpirante pendant deux jours, sans maquillage, on a toute revêtu notre belle tenue pour danser et finir en beauté ce raid. Et le lendemain… Cours de surf ! Définitivement un séjour entre sport ET feminin, entre effort et chouchoutage.

POUR RÉSUMER :

Je ne savais pas trop à quoi m’attendre. Je ne savais pas si ça aller me plaire. Je ne connaissais pas le monde du raid.
Aujourd’hui c’est un vrai coup de coeur. J’ai adoré me dépasser en variant les activités mais aussi l’entraide et la bienveillance des raideuses. J’ai découvert un sport riche en dépassement de soi et en partage. Nous étions toutes différentes et de tous âges, motivées par l’envie d’atteindre un même objectif mais en s’accompagnant toutes un peu. J’ai trouvé le sport qui finalement illustre à merveille le #MoveYour🍑.
Je ne pensais pas réussir à sortir autant de ma zone de confort et de prendre autant de plaisir à le faire alors…

Merci à Anita pour cette belle opportunité et se soutien au quotidien dans tous mes challenges. Car avoir des sous-vêtements techniques adaptés c’est un grand plus et ce n’est surtout pas à négliger.
Merci aux organisateurs : Christelle et Stéphane, tous les bénévoles, les 78 raideuses… Grâce à vous cette aventure sportive fut une belle aventure humaine qui m’a motivé à me surpasser et donner envie de recommencer !
Merci à ma partenaire de choc : Ariane ! Encore un défi relevé ensemble… On se complète aussi bien dans la vie que dans l’effort. Merci de me suivre dans mes folies ! J’en profite pour vous donner le lien de son super projet Purefood ! Elle a besoin du soutien des sportifs pour réaliser son rêve d’alimentation 100% naturelle répondant à nos besoins.

Les mots me manquent, j’aimerai vous en dire tellement plus, mais le Raid Défi d’elles est une aventure unique que je ne peux que vous recommander.

Alors ? Raid Défi d’elles 2018 ?…

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

5 réponses
  1. Ariane
    Ariane dit :

    Il n'y a rien à ajouter ! Ce raid féminin était incroyable que ce soit grâce aux organisateurs, aux participantes, à l'ambiance ou aux magnifiques paysages. Motivation et confiance en soi niveau 100% après un week-end pareil !

    Répondre

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *