Festival Climax 2017

Le 22 septembre 2017

Il y a quelques semaines, Bordeaux accueillait pour la troisième fois le festival Climax. La belle programmation de cette année a posé ses scènes et conférences à la Caserne Niel, mais aussi, changement de cette année 2017, au domaine de Palmer  pendant 4 jours. Plus de 33 000 festivaliers se sont retrouvés pour festoyer et quel bon moment !

Retour sur ce festival qui monte en puissance ! Objectif : Vous donner envie de (re)venir bouger avec moi pour Climax 2018 !

Un festival engagé

Après s’être associé à Surfrider Foundation et Emmaus, Climax s’allie en 2017 à la Fondation pour la Nature et l’homme pour interroger l’impact de notre alimentation sur le climat. Plus de 20h de conférences et tables rondes.

Une programmation éclectique :

40 CONCERTS ! S.crew, Franz Ferdinand, Paul KalkbrennerKungs, The Kooks, Pete Doherty… Il y en avait pour tous les goûts. Sachant que les soirs étaient tout de même plus ou moins orientés sur un style. Dur de choisir un soir, mais dans le fond, on se laisse vite tenter par le pass 2 ou 3 jours. Comptez 43 euros pour un pass 1 jour, 77 pour deux jours et 110 pour trois jours. Mais pour rappelle vous pourrez assister à 40 concerts ! Le tout dans un cadre exceptionnel.

Mon expérience :

De la communication à l’organisation en passant par les concerts. Climax a fait un sans-faute pour beaucoup de festivaliers. Une identité visuelle forte, un positionnement 100% transparent et des informations clairement véhiculées. Pour que tout se passe bien il te suffisait de télécharger l’application (canon) du festival. Mettre du cash sur ton bracelet, découvrir les lieux de concerts, des conférences, tu sais où tu vas.

Le service de tram renforcé, on n’a pas attendu pour partir du centre de Bordeaux direction le rocher.
Pas de queue à l’entrée, ton bracelet, c’est ton pass-partout de la soirée. Pas (trop) de queue à la buvette, junkfood 100% veggie, mobilier et infrastructures en bois. Tu es en pleine nature dans le domaine de Palmer. Des lampions en guise de lumière… Tu es ailleurs. Idem pour le point moins glamour : les toilettes sèches Et ça sent la sciure alors qu’il est 23h et que tu sais que des centaines de festivaliers sont passés avant toi.
On navigue entre les deux scènes et on kiffe de concerts en concerts. Un festival qui m’a totalement conquise malgrès la météo et la fatigue de la Spartan Race… Pour moi, le rendez-vous est pris pour 2018 !

Des articles « musique », événement, bonnes adresses, tests de produit… Il y en a peu sur le blog. Pourtant, c’est une chose que j’aime. Rares sont les moments de ma journée que je passe sans musique et j’adore les belles découvertes. La catégorie « Coup de coeur » hébergera tout ce qui me marque, que j’aime ou dont j’aimerai vous parler et j’espère que ça vous plaira.

Ça vous plait ?

Et sinon en attendant motive-toi sur mes playlists !

Photos ©Bedora & Bonnarme

1 réponse
  1. Marie E.
    Marie E. dit :

    J’ai découvert ce festival lors d’un passage express à Bordeaux en juin dernier, par leur logo grandeur nature à la Caserne de Niel. Il m’a interpelé et je me suis un petit peu renseignée. J’adhère totalement aux valeurs et aux engagements qu’il veut transmettre. J’espère avoir l’occasion de pouvoir participer à l’une des prochaines éditions, surtout après avoir lu ton avis à son sujet.
    A bientôt,

    Répondre

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.