lundi 27 juillet 2015

Un week-end d'été à la montagne


Je suis encore dans le train du retour à l’instant où je rédige cet article… mais je rêvais déjà de vous en parler, de vous dire à quel point j’aime la montagne l’été et qui sait peut-être vous donner l’envie d’échanger quelques journées plage pour les sommets.


Quand on parle des vacances d’été on pense très souvent à la plage, le sable… Pourtant la montagne peut aussi se révéler être un lieu idéal pour passer de bonnes vacances, déconnecter mais aussi faire de magnifiques découvertes.

J’ai eu la chance de grandir dans une région magique : les Pyrénées Atlantiques. Originaire de Pau j’ai, durant toute mon enfance, été à 1h de voiture de la montagne comme de la mer. 
La montagne, été comme hiver, est un lieu appart pour moi. Je déconnecte vraiment. Notre rythme de vie est de suite modifié, on pose très rapidement les ordinateurs et iPhone pour passer du temps plus proche de la nature.

Ce week-end nous sommes donc partis à Lourdios-Ichère (64) pour deux jours retrouver la famille de mon amoureux, dans la bergerie familiale qu’ils ont entière retapée ensemble. J’aime ce lieu atypique et chaleureux, été comme hiver.
Au programme : randonnée dans les Pyrénées Espagnols, dégustation de pain avec du pâté du paysan, goûter en Espagne con patatas bravas, apéritif dans le jardin où le gave ruisselle tranquillement, dodo, promenade, couper du bois, récupérer une meule de fromage de brebis chez le paysan (je peux vous dire que tous les passagers du train et moi-même pouvons, par son odeur, dire que c'est un fromage de qualité).

Je crois que je me suis rarement sentie aussi bien que là-bas. La montagne en plein été, je l’ai vraiment découverte il y a trois ans et j’avais adorée. Manger local, marcher longtemps, voir une faune et une flore totalement différentes, simplement se poser, ne sentir aucune oppression… Dans notre quotidien à mille à heure je savoure mais surtout j’apprends à savourer ces moments. 


Petit aperçu de notre week-end en images.











Connaissez-vous la montagne l’été ? 

Très belle semaine à tous !

7 commentaires:

  1. Je partage entièrement ton avis ! Même si j'adore la plage, j'avoue que je choisis volontiers la montagne l'été. On a vraiment la sensation de se retrouver, de se déconnecter de tout, d'être loin, seul et comme tu le dis si bien, de se rapprocher de la nature a 100%. D'ailleurs on se sent tout petit face à son immensité et ça nous remet à notre place.
    Tes photos sont superbes, on s'y croirait :)

    RépondreSupprimer
  2. "La montagne, ça voua gagne" : ce vieux slogan publicitaire est le pur reflet de la réalité. Merci pour ces chouettes images, ça me rappelle à quel point c'est beau, et que ça me manque. On peut être issu de l'univers marin (vive la Charente-Maritime !) et pour autant être fasciné par la montagne. Il me tarde d'y retourner, pour vraiment faire le vide et me ressourcer, comme tu as pu le faire. Une belle semaine à toi ! Bisous bisous !

    RépondreSupprimer
  3. Mais que c'est beau, calme reposant et sportif, tout à fait ce qu'il me faudrait en ce moment
    Je t'embrasse

    RépondreSupprimer
  4. J'ai fait une randonnée de 4H dimanche dernier à Bidarray et je me reconnais totalement dans la description que tu fais. La montagne l'été est magnifique, elle est belle et incroyablement reposante, loin du bruit de la ville :) Tes photos donnent envie de repartir de suite :)

    RépondreSupprimer
  5. Comme toi j'ai eu la chance de grandir dans une belle région montagneuse, mais en Savoie
    De me coucher & de me réveiller face aux montagnes que j'aime en toutes saisons!
    Jolies photos au passage

    RépondreSupprimer
  6. Je ne suis pas un grand fanatique de plage... je préfère de loin les régions montagneuses, l'effort physique qu'on y fait, mais surtout les paysages à perte de vue! Certaines tendance "ésotériques" ou spirituelles vont même jusqu'à prétendre que notre glande pinéale (3e oeil) est plus attentif quand on est sur un sommet rocheux dont les minéraux sont conducteurs... Je ne sais pas ce que vous en pensez, mais en tout cas moi je me sens excessivement bien en hauteur! :D

    RépondreSupprimer
  7. Venant de passer une semaine à marcher dans le Pays Basque je comprends bien ton enthousiasme. Le retour sur Bordeaux n'en a été que plus dur. Le bruit, l'enfermement.... insuportables. Mais bon on envisage de refaire un petit weekend en août.

    RépondreSupprimer